PERSONNELS DE L’EDUCATION DEBOUT, NOUS AUSSI ON BLOQUE TOUT !

LA MOBILISATION DANS L'EDUCATION : C'EST MAINTENANT !

 

Une mobilisation contre la loi El Khomri qui ne faiblit pas

 

Le passage en force par le 49.3 n'a pas affaibli la mobilisation, bien au contraire. La journée de grève et de manifestation du jeudi 19 mai a été réussie. La mobilisation s’approfondit dans plusieurs secteurs stratégiques : 5 raffineries sont à l’arrêt suite à la décision des salariés de se mettre en grève ; des dépôts de carburant sont bloqués. Chez les cheminots, certaines gares ont reconduit la grève ; la CGT RATP appelle à la grève illimitée à partir du 2 juin. Les rodomontades de Manuel Valls déclarant qu’il est « déterminé à ce que le pays ne soit pas bloqué » en sont la preuve : le gouvernement commence à s’affoler !

Mais on ne peut se reposer sur quelques secteurs en pointe. Le mouvement de 2010 sur les retraites a échoué parce qu'il s'est reposé sur les raffineries et il s'est éteint dès que les salariés de ce secteur ont repris le travail. Il faut que dans chaque secteur, les salariés les plus motivés se mettent en grève, au moins lors des grosses journées de mobilisation, même s'ils sont minoritaires sur leur lieu de travail. C'est la participation de tous les secteurs qui constitue la dynamique de ce mouvement. Les personnels de l'éducation doivent se mobiliser et ont aussi leur rôle à jouer.

 

Se mobiliser contre la loi Travail et défendre les revendications dans l'éducation

 

Or dans l’Éducation aussi, la mobilisation s’amplifie : après la grève du lycée Jean Rostand contre la suppression des postes CUI, c’est au tour des AED des collèges d’Aulnay et de Sevran de se mobiliser. Un peu partout, des enseignants et parents d'élèves se mobilisent pour réclamer des rallonges de DHG, pour dénoncer la sortie des lycées de l'éducation prioritaire, pour réclamer des créations de postes et lutter contre les non-remplacements.

Attendre septembre en se disant que ces actions ne seront pas visibles car occultées par le mouvement sur la loi travail serait une erreur.

C'est maintenant que le gouvernement est prêt à lâcher pour éteindre les différents feux et garder quelques espoirs en vue de l'élection de 2017. Pour exemple, la prime accordée aux enseignants du premier degré au mois d'avril alors qu'ils la réclament depuis des années ! De même, il a suffi que les salariés du transport routier se mobilisent deux jours pour obtenir dès le vendredi 20 mai un engagement écrit de Valls garantissant que l'inversion de la hiérarchie des normes ne s'appliquerait pas à leur secteur.

 

Luttons contre la loi travail et son monde 

Partout où c’est possible : reconduisons la grève !

N'hésitons pas à faire valoir les revendications spécifiques au monde de l'éducation.

Jeudi 26 mai : journée de grève et de manifestation

→ Cortège derrière la banderole "Enseignants debout, nous aussi on bloque tout !"

→ Assemblée Générale à 18h à la Bourse du travail de Paris – M° République

 

 

Contacts :

Facebook : « Personnels de l’Education Debout : nous aussi on bloque tout »

Site internet : http://personnelsdeleducationdebout.jimdo.com/

Mail : personnels.education.debout@riseup.net